Print this page
Saturday, 10 February 2018 14:23

Un beau projet reconnu pour sa portée et son contenu.

Written by
'Nous sommes persuadés que des contacts humains sont les meilleurs vecteurs de cette mémoire.' - Sylvie Pipon & Franck Baudot 'Nous sommes persuadés que des contacts humains sont les meilleurs vecteurs de cette mémoire.' - Sylvie Pipon & Franck Baudot

Un projet pédagogique qui reconnait la participation et le sacrifice des troupes de l’ ANZAC, mené par Sylvie Pipon et Franck Baudot au Lycée Carnot de Dijon, a reçu la labellisation de la Mission du Centenaire. C’est en effet une belle reconnaissance de la qualité à la fois de sa portée et de son contenu.

Le projet, en cours de réalisation, par dix neuf élèves du lycée situé dans la région Bourgogne Franche Comté est effectué en partenariat avec Shirley Boys High School, Christchurch, Nouvelle Zélande  au sein du programme Shared Histories initié en 2013 par l’ Ambassade de France en Nouvelle Zélande en partenariat avec les ministères de l’ éducation des deux pays. Les organisateurs ont su mobiliser une communauté de soutien autour de leur projet dont le thème important est reconnu par tous.

Soutenu aussi par le Fonds d’ Amitié France - Nouvelle Zélande, dont le but est d’ encourager les projets à caractère bilatéral qui encouragent des relations suivies et des échanges entre les jeunes des deux nations, ce projet ambitieux par sa portée internationale l’est aussi par sa vision de rendre hommage aux très nombreux soldats ANZAC tombés ou blessés sur le front occidental dès 1916 lors de la Grande Guerre, transformant ainsi ses participants en ambassadeurs de leur ville et région dans l’espoir de créer une relation pérenne entre Christchurch et Dijon.

En quoi donc consiste le projet du Lycée Carnot?

Mené à travers les cours d’Histoire et d’ Anglais, il comprend:

::des exposés des élèves de première à la suite du cours d’histoire “La Nouvelle Zélande dans la Première Guerre Mondiale” sur les thèmes suivants:
The making of a nation: New Zealand, The British Empire in 1914, ANZAC DAY, The ANZAC memorials, The Battles of the ANZAC, The Maori people, NZ women at war, the ANZAC memorials in France and New Zealand, The ANZAC day, Memories of WWI, New Zealand today, Christchurch.

::des lectures guidées, en particulier du livre ‘A sovereign in my pocket - un poilu des Antipodes: the story of Archibald Kirk Greeves MBE’ by Adam Cutforth

::de l' analyse, en particulier de la série télévisée ANZAC Girls qui dépeint le rôle joué par les infirmières de guerre venues aider et soutenir leurs soldats.

C’est à partir de ce livre et de cette série que les élèves préparent une présentation des moments qui leur ont paru les plus importants ou les plus surprenants.

:: étude de la notion « espace et échanges » en terminale : le rôle du Bataillon Maori dans la Première Guerre Mondiale et la reconnaissance de la culture maorie.

Ces supports permettent de chercher à répondre à des questions clés comme:

- How did New Zealand fight in the First World War?

- To what extent did the role of ANZAC Nurses go beyond medical care during WW1?

Le projet pédagogique incite les élèves à se préparer à leur voyage de mars-avril 2018 en explorant et réfléchissant au préalable à leurs visites à War Museum de Wellington , au Museum of New Zealand | Te Papa Tongarewa et aux nombreuses conférences au sujet de la Grande Guerre préparées  pour leur visite à Shirley Boys’ High School.

Le départ pour le voyage de deux semaines est le 28 mars, avec un programme complet qui permettra de rassembler tous les éléments du projet.


Suivez le groupe et leurs rencontres et découvertes lors de leur voyage ici sur ce blog et sur la page Shared Histories sur Facebook .

Read 1653 times Last modified on Sunday, 11 February 2018 09:54

Media

Login to post comments