Print this page
Friday, 12 August 2016 18:48

'Voir ce sujet sensible du point de vue neutre' #lettredecandidature

Written by

Dans la première guerre mondiale, tant des pays ont souffert de nombreux victimes, la Nouvelle-Zélande parmi les pays qu’on souffert le pire.

Avec la population un peu plus d’un million à 1914, nous avons envoyé à peu près cent mille soldats à combattre dans la guerre, avec plus que la moitié de nos soldats ont été tué ou blessé.

Ces soldats ont combattu pour leurs pays et pour la paix qu’on a maintenant donc c’est très important que nous commémorions les sacrifices qu’ils ont fait pour nous.

En plus, il faut que on ait du respect pour la commémoration parce qu’on ne devrait jamais oublier les atrocités de la guerre. 

Mais même si la grande guerre était appelée « la der de ders », dans nos vies maintenant, souvent on entend sur les nouvelles que des conflits passent autour de nous, par exemple ISIS et la guerre civile à la Syrie.

Pour cette raison, les commémorations sont encore très pertinentes pour les jeunes parce qu’on vit encore dans un monde où les combats passent tous les jours. Surtout qu’actuellement il existe beaucoup de jeux de tir qui ont le thème de la guerre où les joueurs sont des tueurs, les adolescents deviennent désensibilisés au concept de la guerre.

Donc les commémorations sont devenues de plus et plus important en 2016, une centenaire après que la première guerre mondiale a commencé.

Pour les soldats néo-zélandais, la Bataille de la Somme était leur premier engagement majeur sur le front de l’ouest dans la grande guerre. La Bataille a duré à 1 juillet à 18 novembre 1916 et c’était combattu entre le Royaume-Uni et ses colonies et la France contre l’Allemagne à Somme.

Avec un peu plus d’un million victimes, comprenant à peu près 7500 soldats néo-zélandais et 250000 soldats français, c’était l’un des plus sanglants les batailles pendant la première guerre mondiale.

La batailles ont utilisé beaucoup de puissance aérien et c’était le premier temps le char était utilisé, dans la Bataille de Flers-Courcelette à 15-22 septembre. C

’était celle bataille que les soldats néo-zélandais étaient déployé pour le premier temps à la Bataille de la Somme. 

La Bataille de la Somme a fini avec les allies gagnant à cause de la condition était trop mauvais à combattre. A la fin, ils ont progressé seulement 12 km.

J’aimerais être une part du tour parce que je suis intéressé dans la culture et la langue de français et ce serais une excellente occasion pour moi à améliorer mes compétences avec le français. C’est important pour moi parce que j’aimerais étudier le français à la faculté et avec espoir, aller à la France et étudier là-bas aussi.

Un autre raison que je voudrais aller est parce que je voudrais comprendre les horreurs de la guerre plus près par réellement visitant les sites historiques et culturales à la France alors que les soldats ont combattu il y a siècle.

En entendant les histoires de la guerre de mes grands-parents, je me sens fortement sur ce sujet.  Et parce que je suis tous les deux néo-zélandais et japonais, je peux comprendre et voir à la situation des perspectives différentes, qui je pense est très important quand discutant la guerre.

C’est parce que quand on parle au sujet de la guerre, d’habitude on reproche l’ennemi, cependant, les gens dans la guerre étaient le gens normale comme nous, et on a pouvoir à voir ce sujet sensible du point de vue neutre.

Read 722 times Last modified on Friday, 12 August 2016 19:07
Sean Takai

Shirley Boys High School
Christchurch

Media

Login to post comments